Étiquette : deuil

Deuil ?…

Un grand chagrin tel une sangsue cherche sans fin de quoi se nourrir pour ne jamais s’éteindre… Il ressemble aux hésitations de ce printemps larmoyant, qui n’en finit pas de tergiverser entre éclaircies et pluies… Certains matins lumineux laissent envisager… Lire la suite Deuil ?…

D.E.U.I.L ?…

Le véritable deuil ne commence que lorsque le chagrin n’a plus besoin des sanglots dont il se faisait une armure. En renonçant aux larmes taries d’avoir tant coulé, il doit se suffire à lui-même sans cet sorte d’exutoire que sont… Lire la suite D.E.U.I.L ?…

Tic-tac, tic-tac…

Les anniversaires sont des jours curieux où l’on est censé se souvenir plus intensément d’un évènement passé. Celui de notre naissance n’a finalement guère d’importance, même si l’on accorde aux dizaines toutes rondes une raison de les fêter plus spécialement…. Lire la suite Tic-tac, tic-tac…

Papa, Maman…

Le chagrin doucement s’est dissout dans ces deux longues dernières années, je peux maintenant me pencher sans pleurer sur vos vies évanouies. Tout s’est disloqué quand j’ai refermé la porte sur votre appartement vidé de tout ce qui vous appartenait… Lire la suite Papa, Maman…

Même mes roses pleurent…

Hier… Je peine à sortir la tête hors de l’eau… J’affronte ce vide infernal qu’est l’absence d’un être. Hier encore, calé entre les oreillers que j’avais disposé pour que ton dos s’apaise, tu dormais à longueur de journée, laissant échapper… Lire la suite Même mes roses pleurent…

« Grosso modo… De quoi j’me mêle ? »…

  « Grosso modo qu’as-tu fait de ta vie ? » me demandait un jour quelqu’une qui n’en avait pas fait grand chose… Une vie « ça n’est rien » me disait ma grand-mère, alors, je n’avais pas vingt ans, et la certitude d’avoir l’éternité devant… Lire la suite « Grosso modo… De quoi j’me mêle ? »…

L’inaccessible légèreté « d’avant »…

J’ai soudain l’acte sous les yeux, que le temps a déjà terni de son empreinte grise, où un employé zélé à écrit que tu étais bien mort, ce 29 Août 2005. J’ai beau le savoir depuis bientôt dix ans, j’ai toujours… Lire la suite L’inaccessible légèreté « d’avant »…

Des kilomètres d’asphalte et de plomb…

Cette route est une douleur… Moi qui loin d’ici croyais avoir presque tout oublié de ces sombres années pour n’en garder que l’essentiel : un regard distancié sur tout ce qui dorénovant pourrait m’arriver… Moi qui loin d’ici me sentais… Lire la suite Des kilomètres d’asphalte et de plomb…

« Jésus, que ma joie demeure… »

Le printemps s’est depuis quelques jours enfin décidé à s’installer, timidement d’abord, entre matins givrés et ciel bleuté… Puis le voilà lumineux, gazouillant et fleurissant… Après quelques douleurs et froidures hivernales, je me retrouve enfin, la fatigue s’est envolée, l’espoir… Lire la suite « Jésus, que ma joie demeure… »

Un regard…

Elle a ce regard profond et pénétrant de ceux qui, quoique contraints de dépendre des autres sauront toujours garder leurs distances. Elle nous déshabille des yeux et nous démaquille l’âme, devant elle la tricherie se dérobe, l’artifice est superflu… A l’obligation d’être immobile elle… Lire la suite Un regard…

Un clic et…

« Suggérer » un nom, un prénom… Un clic et… Surprise… Une photo s’affiche dévoilant un visage familier… C’est lui ! Bien sûr, des années ont passé, et il serait vain de tenter de les ignorer. Quelques secondes à peine m’ont suffit… Lire la suite Un clic et…

Culpabilité…

Vous l’avez fait… A force de vous l’entendre annoncer, à force d’arriver à temps pour vous empêcher de le faire ou d’user notre vocabulaire à vous persuader de ne pas en arriver à cette extrémité, nous avions curieusement oublié que… Lire la suite Culpabilité…