Étiquette : vie

Merci…

D’être là, de cette si jolie façon, remplis de bienveillance et de générosité, comme si mon bonheur faisait le votre, merci de trouver du temps pour moi, pour mes mots, pour le simple plaisir du partage, comme si mes confidences… Lire la suite Merci…

Feuille au vent…

Une feuille rousse vole au vent et se pose sur le sentier de terre battue. Elle n’y restera pas longtemps, d’autres risées vont la faire voyager. Elle accepte sans rechigner ces itinéraires dont seul le souffle du vent a la… Lire la suite Feuille au vent…

Moi et les « autres »…

Je m’étonne souvent qu’on puisse se demander pourquoi les choses nous arrivent « à nous ». Entendre par « choses » les épreuves plus ou moins difficiles que nous aurons à traverser au cours d’une vie. La question se posant moins quand il s’agit… Lire la suite Moi et les « autres »…

Bee Gees…

C’est la fin d’après-midi d’un dimanche tout gris. Une journée tristement douce qui s’étire avec la mélancolie d’une chansons des « Bee Gees »… Je n’avais pas encore vingt ans, une vie devant moi, que j’imaginais peut-être encore aussi aimable que leurs… Lire la suite Bee Gees…

Moi sans Toi…

C’est un autre soir sans toi, comme tant d’autres avant celui-ci. Et pourtant je vis… Trois années ont passé, sans te voir ni te toucher… Je ne savais pas comment survivre à Ça… Et puis, jour après jour, curieusement, je… Lire la suite Moi sans Toi…

Âmes…

Dites moi quelque chose, un mot, un rien me suffira, je suis attentive au moindre zéphyr, je saurai deviner le peu que vous auriez à me dire, serait-ce le frémissement d’un rideau sous la brise, un pétale qui vient s’échouer… Lire la suite Âmes…

Heu ?…

Je ne sais que vous dire au seuil de cette nouvelle année, j’ai donc enfilé mes gants blancs pour prendre avec des pincettes des mots dont je sais que les mieux choisis risqueront de vous déplaire, l’époque étant à la… Lire la suite Heu ?…

Mes quarante ans auraient-ils desservi les tiens…

Quarante ans !… Me voici me souvenant des miens avec un mélange de joie et d’embarras, celui de n’avoir pas pu ou pas su faire perdurer jusqu’aux tiens ces années où la vie n’avait pas la morosité de celle d’aujourd’hui…… Lire la suite Mes quarante ans auraient-ils desservi les tiens…

Papa, Maman…

Le chagrin doucement s’est dissout dans ces deux longues dernières années, je peux maintenant me pencher sans pleurer sur vos vies évanouies. Tout s’est disloqué quand j’ai refermé la porte sur votre appartement vidé de tout ce qui vous appartenait… Lire la suite Papa, Maman…

Petit rond de terre…

Il y a ce parc ombragé, où chaque jour nous allions promener Viktor, shi-tsu de son état, où sans toi désormais, je continue de cheminer, espérant à chaque détour de bosquet peut-être t’y retrouver… Dans ce parc gazonné, il y… Lire la suite Petit rond de terre…

Quand je repars de chez vous…

Quand je repars de chez vous, mon cœur est sans dessus dessous… Tous ces moments de félicité partagés me réchauffent l’âme. Vous voir si bien évoluer dans vos jeunes vies me ramène à la mienne plus de trente années en… Lire la suite Quand je repars de chez vous…

Un jour sans fin… Ou l’éternel recommencement…

Il est parfois surprenant de se retourner sur son parcours et de se demander par quel hasard ou quelle nécessité il fut si simple ou si tortueux… La plupart du temps il semble que nos choix soient sans cesse les… Lire la suite Un jour sans fin… Ou l’éternel recommencement…

« Grosso modo… De quoi j’me mêle ? »…

  « Grosso modo qu’as-tu fait de ta vie ? » me demandait un jour quelqu’une qui n’en avait pas fait grand chose… Une vie « ça n’est rien » me disait ma grand-mère, alors, je n’avais pas vingt ans, et la certitude d’avoir l’éternité devant… Lire la suite « Grosso modo… De quoi j’me mêle ? »…

Bon Dieu !?…

Bon, cette fois-ci ce serait bien le Diable (oups…) si on ne recevait pas un signe, même un tout petit, un clin d’oeil nous suffirait… Mais rien. Depuis des lustres qu’on se pose tous la question, y’a t’il un « Après »… Lire la suite Bon Dieu !?…

Der….

La plaine s’étire sans fin, entre forêts dépouillées et champs dénudés, le sol humide égrène ça et là étangs isolés et claires sauvages où s’effondre un ciel aux couleurs d’eau et de terre. Le chemin s’allonge sur une douce pente… Lire la suite Der….