Catégorie : Vieillesse

Oscar, Alice, Capucine, Armand, Julia…

Je les regardais tous, s’amuser et courir, quelques chamailles entre deux éclats de rire, sous le soleil savoyard les avoir tous les cinq à la fois autour de moi, un bonheur que je savoure sans jamais me lasser. Oui, je… Lire la suite Oscar, Alice, Capucine, Armand, Julia…

Dimanche Pascal…

Certaines musiques vont comme une paire de gants à nos mélancolies matinales, dans le ciel immensément bleu de ce jour pascal, la brise légère fait danser les branches des sapins sur celles des Concertos 1 et 2 de Chopin, un… Lire la suite Dimanche Pascal…

Concerto…

Écoute ça Maman… Tu entends ça Papa ?… C’est un concerto que donne le vent dans les feuillages, le printemps rend plus douce sa musique, la sève nouvelle redonne chevelure aux arbres qui hier encore frissonnaient sous l’incertitude de Février,… Lire la suite Concerto…

Bougeotte…

Une boite en métal a pris la poudre d’escampette pour une ile où le soleil a sa place en hiver. L’air plus doux sent bon le maquis, la mer et les amis. Pas de première jeunesse et fort prudente, elle… Lire la suite Bougeotte…

Zone de confort…

Les années sèment derrière elles ceux qui ont avant nous succombé. Plus nous vieillissons, plus nous assistons impuissants aux départs de ceux qui furent longtemps un cadre familial ou sociétal. Progressivement nous sommes devenus à notre insu celui de nos… Lire la suite Zone de confort…

Beauté cruelle…

Jadis, quand ils étaient petits, j’imaginais mal un jour vivre sans mes enfants à mes côtés, pour la jeunesse « plus tard » semble si loin que l’instant présent en devient éternel. Cependant, mine de rien, le temps chemine et nous prend… Lire la suite Beauté cruelle…

Moi sans Toi…

C’est un autre soir sans toi, comme tant d’autres avant celui-ci. Et pourtant je vis… Trois années ont passé, sans te voir ni te toucher… Je ne savais pas comment survivre à Ça… Et puis, jour après jour, curieusement, je… Lire la suite Moi sans Toi…

Âmes…

Dites moi quelque chose, un mot, un rien me suffira, je suis attentive au moindre zéphyr, je saurai deviner le peu que vous auriez à me dire, serait-ce le frémissement d’un rideau sous la brise, un pétale qui vient s’échouer… Lire la suite Âmes…

Vieillir…

Maman disait que c’était chaque jour renoncer davantage… A mon tour je le constate parfois car la raison souvent l’emporte à propos de questions que je ne me serais pas posées simplement dix ans plus tôt. Mais ce ne sont… Lire la suite Vieillir…

« Clap » et c’est fini…

Un après-midi sans Bacri… Le premier d’une longue série…Cette année décidément n’a pas tardé à faire un premier faux pas… Ils se seraient donné le mot tous ces troubadours qu’on aimait bien ?… Avant lui, Hossein, Brasseur, Yordanoff, Lonsdale, Bedos,… Lire la suite « Clap » et c’est fini…

Clair-obscur…

Elle n’avait pas vraiment tout oublié, mais juste transformé le peu dont elle se souvenait. Nous la cherchions des heures à travers la ville où nous la croyions perdue, elle allait en fait, dans une autre, celle de sa mémoire… Lire la suite Clair-obscur…

Ombres et murmures…

L’âge en vous chipant votre énergie, vous offre du temps « retrouvé », c’est un cadeau rare que celui de se voir offrir ce possible recul sur l’instant présent longtemps empli d’urgences et de confusions… Je me suis longtemps interrogée sur cette… Lire la suite Ombres et murmures…

Vieillir sans artifices ?…

Certains matins me donnent l’envie insensée de retrouver cette allure, cette lumière, cet entrain, ces couleurs qui doucement semblent s’en être allés au fil des années… Je me persuade que l’âge n’y est pour rien, qu’un peu de rose sur… Lire la suite Vieillir sans artifices ?…

Deux tours de clefs et…

Deux tours de clefs et ce sera terminé… Je ne reviendrai plus jamais m’asseoir ici, et pour tout dire, je ne crois pas que cette chaise inconfortable fasse partie de mes regrets… Deux tours de clefs dans le silence des… Lire la suite Deux tours de clefs et…

Vérité assénée ou pieux mensonge ?…

« Vous ne vous en sortirez pas… » Quand bien même ce « vous«  aurait-il exigé un temps cette insupportable vérité, comment un homme, fut-il médecin, peut-il ainsi poser cette chape de plomb sur le malade qui jusqu’ici ne supportait les soins contraignants… Lire la suite Vérité assénée ou pieux mensonge ?…