Étiquette : amis

Veulerie…

Quelque soit le piédestal sur lequel vous auriez pu être installé, ou les lauriers qu’on aurait pu vous tresser, Monsieur, (mais vous aussi Madame, quoique cet erreur de la nature soit plus fréquemment masculine, allez savoir pourquoi….) votre lâcheté vous… Lire la suite Veulerie…

Franche-Comté…

Rime avec « franche amitié »… Je suis le ruban d’asphalte qui me ramène aux sources de ma vie d’Avant. Pas si loin de ma Lorraine, suffisamment cependant pour ne partager qu’en pointillés des retrouvailles aussi naturelles que si se quitter datait… Lire la suite Franche-Comté…

Maison fleurie, maison amie…

Il n’est pas rare qu’une rose ou quelque autre fleur de serre ou de jardin se trouve à boire l’eau d’un vase posé dans mon salon, mais d’ailleurs, dans ma cuisine vous en verrez aussi car je m’y tiens souvent,… Lire la suite Maison fleurie, maison amie…

Lapin blanc…

Apporté ici un soir d’été par des amis bien intentionnés, Jeannot Lapin est assis depuis des mois sur un guéridon, je suppose que la place doit être à son goût puisque d’un iota il n’y a rien changé ! Il… Lire la suite Lapin blanc…

Ménage…

Faire le ménage… Au sens propre comme au figuré, c’est dépoussiérer, nettoyer, se débarrasser  du superflu, faire de la place pour d’autres objets ou d’autres priorités. C’est regarder son « intérieur », et s’interroger sur ce qu’on aimerait changer. Ce peut être… Lire la suite Ménage…

Ici et là et puis nous revoilà…

Sans calendrier ni montre au poignet m’en suis allée bien accompagnée me promener ici et là où nos pas nous menaient… Le temps n’avait guère d’importance puisqu’ailleurs personne ne nous réclamait, depuis peu nous venions de larguer les amarres des… Lire la suite Ici et là et puis nous revoilà…

C’est grave, Docteur ?…

C’est grave, Docteur ?… J’ai des bouffées… Des bouffées d’amour, des bouffées de tendresse, des bouffées de bonheur !… Elles m’arrivent sans crier gare, quelquefois le matin ou parfois le soir, qu’il fasse grand soleil ou que l’orage gronde au… Lire la suite C’est grave, Docteur ?…

Deux plaques en émail…

Rendez-vous est pris. Quarante ans et des poussières de vie plus tard, au coin d’une rue deux regards à peine se croisent et aussitôt se reconnaissent. Certes les années ont gommé la jeunesse et dessiné quelques traits moins épurés, certes… Lire la suite Deux plaques en émail…

Controversé ?…

AHHHH… Facebook… Voilà un sujet de conversation qui animera à coup sûr vos déjeuners du dimanche ou vos apéros amicaux… Il y a ceux qui ne connaissent pas et surtout n’y connaissent rien, mais qui affirment péremptoires, que c’est un… Lire la suite Controversé ?…

Economies d’énergies…

Je ne veux plus gaspiller ni mon temps ni mon énergie… Pour des causes perdues, car si je n’ai pas passé l’âge des rêves, des envies et des désirs, je n’ai plus celui des utopies… Pour des gens inintéressants, à ce sujet, vous… Lire la suite Economies d’énergies…

Bon Dieu !?…

Bon, cette fois-ci ce serait bien le Diable (oups…) si on ne recevait pas un signe, même un tout petit, un clin d’oeil nous suffirait… Mais rien. Depuis des lustres qu’on se pose tous la question, y’a t’il un « Après »… Lire la suite Bon Dieu !?…

René…

« Qu’est-ce qu’on a été heureux !… » Pouvoir de ce simple constat résumer sa vie, quand on sait combien être heureux peut ressembler à la Quête du Graal, quand tant d’entre nous n’en prennent pas le risque tant ils craignent la souffrance d’un éventuel… Lire la suite René…

Les « Mous du genou »…

On en connait tous ! De ces gens sur qui rien ne semble avoir de prise. Qui vous aiment bien, mais bon, ne relancent ni invitation ni simple intention. Qui sont charmants et conviviaux, si agréables dans un diner, souriants… Lire la suite Les « Mous du genou »…

Au petit bonheur l’Indre et « les Bidaud »…

Là-bas les châtaigniers et les chênes s’ancrent solidement dans une terre grasse, élançant leurs branches noueuses vers le ciel d’un mois de Mars frileux… Les champs sont encore cernés de bouchures qui résistent pour peu de temps encore aux réformes agraires, la… Lire la suite Au petit bonheur l’Indre et « les Bidaud »…

Dans une prochaine vie…

Je me souviendrai.. Qu’il ne me sert à rien de m’affamer à tous les repas si dans la nuit je me relève pour manger n’importe quoi… Et qu’au-delà de quatre tablettes de chocolat ou l’équivalent de deux kilos de caramels au beurre… Lire la suite Dans une prochaine vie…