Papa, Maman…

Le chagrin doucement s’est dissout dans ces deux longues dernières années, je peux maintenant me pencher sans pleurer sur vos vies évanouies. Tout s’est disloqué quand j’ai refermé la porte sur votre appartement vidé de tout ce qui vous appartenait et vous définissait en partie… Il ne me restait qu’un[…]

Lire la suite →

Rencontre…

On ne peut éternellement éviter de « se » croiser, ne serait-ce qu’un minuscule instant en passant devant un miroir, il faut tôt ou tard ralentir, peut-être s’arrêter et prendre le temps de se regarder, de se « re-connaitre » en s’autorisant une escapade en tête à tête. Alors ce matin, j’ai chaussé mes[…]

Lire la suite →

Un moment à moi…

Un matin timide baigne la pièce encore endormie… L’automne hésitante a cru l’espace d’une rosée son heure arrivée, elle a pris son pinceau tout neuf et commencé de « re-colorier » son cahier d’été, mais les verdures persistent et n’autorisent les bruns qu’à toutes petites touches qui poudroient d’or la nature assoiffée…[…]

Lire la suite →

Haut-du-Tôt…

Faut-il grimper si haut et traverser ces forêts aux sentiers veinés des racines d’arbres séculaires, faut-il « entendre » le silence qui nimbe les lieux ? Faut-il « habiter » l’endroit, une heure ou davantage pour n’avoir d’autre projet que d’y revenir encore et encore sans jamais s’en lasser ?… Chaque perspective est renouvelée[…]

Lire la suite →

Objets inanimés ?…

La boutique joliment agencée donne l’illusion d’un cocon douillet où viendrait d’un instant à l’autre se poser quiconque en aurait fait désormais son « chez lui »… Les fauteuils lui tendent si tendrement les bras… Ils ne sont toutefois là que pour tenter le chaland, et se faire adopter contre monnaie sonnante[…]

Lire la suite →

Retour…

Une brochette de loustics s’est installée sur le canapé, à peine réveillés, les yeux plissés d’un reste de sommeil que frottent leurs menottes comme pour accélérer la mise en route d’une autre journée de vacances. Tel un essaim de moucherons en pyjama autour de la table du petit-déjeuner, tartines et[…]

Lire la suite →

Les élastiques…

Ça y’est ! Je les ai trouvés… Les vieux élastiques desséchés… (CF Madame POTIER sur ce même blog…) Ils m’attendaient patiemment au fond d’un tiroir de ma cuisine… Jusqu’ici je les croyais toujours bien loin d’ici, chez quelque nonagénaire prévoyante, vous savez toutes ces choses qu’on garde « au cas où »[…]

Lire la suite →