Étiquette : âme

Destin et synchronicité…

Je l’ai aperçu au bout du chemin, là-bas tout au loin, il émergeait d’une brume, c’est lui qui, je crois, m’a vue le premier, moi, je ne l’ai pas tout de suite reconnu… Un Avenir approchait lentement, comme pour ne… Lire la suite Destin et synchronicité…

????????????…

Plus je vieillis, plus l’inexplicable prend chaque jour davantage de place. De l’ordre de l’intime, les mots peuvent manquer pour définir ce qui ne se nomme pas mais plutôt se ressent. A tenter en vain de le partager, je m’épuise,… Lire la suite ????????????…

Trêve des confiseurs…

J’ai retrouvé mon « cocon protecteur » après quelques jours emprunts d’amour et de tendresse auprès de mes enfants, de près ou de plus loin, ils sont ma chance et ma force, les élans affectueux de mes petites-filles, ceux de mes trois… Lire la suite Trêve des confiseurs…

Silence…

Le silence serait l’absence de toute « pollution » sonore. Mais le silence absolu serait insupportable puisqu’aucun bruit contraste ne lui conférerait son existence. Nos jours sont terriblement bruyants de toutes parts. Le brouhaha est permanent, en s’éloignant d’une source on se… Lire la suite Silence…

Deuil ?…

Un grand chagrin tel une sangsue cherche sans fin de quoi se nourrir pour ne jamais s’éteindre… Il ressemble aux hésitations de ce printemps larmoyant, qui n’en finit pas de tergiverser entre éclaircies et pluies… Certains matins lumineux laissent envisager… Lire la suite Deuil ?…

Bee Gees…

C’est la fin d’après-midi d’un dimanche tout gris. Une journée tristement douce qui s’étire avec la mélancolie d’une chansons des « Bee Gees »… Je n’avais pas encore vingt ans, une vie devant moi, que j’imaginais peut-être encore aussi aimable que leurs… Lire la suite Bee Gees…

Ombres et murmures…

L’âge en vous chipant votre énergie, vous offre du temps « retrouvé », c’est un cadeau rare que celui de se voir offrir ce possible recul sur l’instant présent longtemps empli d’urgences et de confusions… Je me suis longtemps interrogée sur cette… Lire la suite Ombres et murmures…

Moi sans Toi…

Ce matin comme les autres se faufile dans mon coeur en appuyant là où ma douleur a trouvé refuge, il la pince si fort qu’il a réussi à briser mes remparts et coulent mes larmes si souvent retenues. Ce nouveau… Lire la suite Moi sans Toi…

Le Père Lachaise… Gloire et vanité…

Un lundi de septembre que l’automne n’avait pas encore embrasé, même si la canicule de l’été ne s’était pas privée d’assoiffer les verdures, un lundi ensoleillé comme aux premiers jours des mois de Phoebe, bras dessus bras dessous, nous autres… Lire la suite Le Père Lachaise… Gloire et vanité…

Panda….

Affalé au milieu d’un sentier, le poil tout mouillé d’une pluie nocturne aussi violente que la vue de son œil gauche arraché, il gisait là, abandonné puisque borgne il n’attendrissait plus le gamin qui l’avait gagné contre quelque ticket à… Lire la suite Panda….

Mon chemin n’est autre que celui là…

Je suis mon chemin de sable et de pierres, titubante parfois, dévastée toujours, et cependant encore debout, je ne sais pourquoi, je ne sais comment. Les absences s’accumulant me laissent orpheline de mes vies d’avant. Démunie, quelle force suffirait à… Lire la suite Mon chemin n’est autre que celui là…

Au petit bonheur mes mots…

Si vous me reprochiez de ne parler de rien de très important, d’enfoncer bien des portes ouvertes avec mes effarements à quatre sous et mes émotions de pré pubère… Si vous me disiez que j’écris à tort et à travers,… Lire la suite Au petit bonheur mes mots…

Mémoire éffilochée…

Tu t’évapores… Non, toi, tu ne peux pas mourir, je ne peux m’y préparer… Les années sur toi longtemps n’ont pas trouvé prise, elles ont du se résoudre à te laisser belle et gaie, de rage elles ont dévalisé ta… Lire la suite Mémoire éffilochée…

Un homme bien…

Là-bas tout n’est que bruits de ferraille. Le roulement métallique des charriots de soins et les chaises qu’on traine dans un coin pour tenter de s’éloigner des autres, les portes qui claquent et le cliquetis des serrures qu’on ferme. Un monde… Lire la suite Un homme bien…

La maison, le lierre et la vieille dame…

Belle… La maison l’était, on le devine sous la verdure qui au fil des années l’a accaparée… Elle connut de jeunes printemps, exposant sa façade au soleil de toutes les saisons, quand un matin, d’un bout de terre sèche une… Lire la suite La maison, le lierre et la vieille dame…