Étiquette : bonheur

Trop, beaucoup trop ?…

C’est quelqu’un de très gentil, prêt à tout pour vous faire plaisir, qui vous trouve autant de qualités qu’en réalité vous n’avez pas toutes, quoi de plus flatteur que de se sentir à ce point admirée, appréciée, voire aimée par… Lire la suite Trop, beaucoup trop ?…

Merci…

D’être là, de cette si jolie façon, remplis de bienveillance et de générosité, comme si mon bonheur faisait le votre, merci de trouver du temps pour moi, pour mes mots, pour le simple plaisir du partage, comme si mes confidences… Lire la suite Merci…

Oscar, Alice, Capucine, Armand, Julia…

Je les regardais tous, s’amuser et courir, quelques chamailles entre deux éclats de rire, sous le soleil savoyard les avoir tous les cinq à la fois autour de moi, un bonheur que je savoure sans jamais me lasser. Oui, je… Lire la suite Oscar, Alice, Capucine, Armand, Julia…

A quoi ça tient ?…

A une feuille printanière qui se détache prématurément de sa branche et se pose en virevoltant sur l’herbe encore fraiche de rosée, à la brume humide qui ce matin teinte la verdure d’un brin de nostalgie, hier encore le soleil… Lire la suite A quoi ça tient ?…

Dimanche Pascal…

Certaines musiques vont comme une paire de gants à nos mélancolies matinales, dans le ciel immensément bleu de ce jour pascal, la brise légère fait danser les branches des sapins sur celles des Concertos 1 et 2 de Chopin, un… Lire la suite Dimanche Pascal…

Dans de beaux draps…

Quel bonheur que de se glisser dans un lit fraîchement refait ! Je ne vous parle pas d’un lit « baptisé », dont on a rapidement tapoté les oreillers, tiré les draps, pour lui donner un air de respectabilité. Non, je vous… Lire la suite Dans de beaux draps…

Deuil ?…

Un grand chagrin tel une sangsue cherche sans fin de quoi se nourrir pour ne jamais s’éteindre… Il ressemble aux hésitations de ce printemps larmoyant, qui n’en finit pas de tergiverser entre éclaircies et pluies… Certains matins lumineux laissent envisager… Lire la suite Deuil ?…

Beauté cruelle…

Jadis, quand ils étaient petits, j’imaginais mal un jour vivre sans mes enfants à mes côtés, pour la jeunesse « plus tard » semble si loin que l’instant présent en devient éternel. Cependant, mine de rien, le temps chemine et nous prend… Lire la suite Beauté cruelle…

Carillons, lapins et chocolats…

Y’ comme un voile sur les jours de liesse, tel un lin élégamment froissé par les années… Mes yeux se posent ici mais c’est bien plus loin qu’ils regardent là où une ribambelle de gamins galopent dans mes jardins d’Hier… Lire la suite Carillons, lapins et chocolats…

Écrire…

C’est prendre un crayon pour dessiner ses émotions. Celles qui affleurent à la beauté d’un paysage, d’une œuvre, d’un sentiment, celles qui couvrent pudiquement un chagrin, une défaite, ou un regret, mais aussi tous les éclats de rire, les sourires… Lire la suite Écrire…

Petits bonheurs pour les nul(le)s…

Et parce que ces jours ci j’ai grand besoin de petits bonheurs à portée de mains, même si j’ai l’absolue certitude que le hasard n’existe pas, que mon chemin devait traverser ces bois sombres et interrogeants, que mes chagrins sont… Lire la suite Petits bonheurs pour les nul(le)s…

J’veux d’la joie !…

Je veux du bonheur ! Des sensations de plénitude, des élans du coeur, des cris de joie, d’étonnements et de bonne humeur ! La vie est trop courte pour freiner l’envie d’être heureux ! Chaque minute a son quotient de… Lire la suite J’veux d’la joie !…

Moi sans Toi…

Ce matin comme les autres se faufile dans mon coeur en appuyant là où ma douleur a trouvé refuge, il la pince si fort qu’il a réussi à briser mes remparts et coulent mes larmes si souvent retenues. Ce nouveau… Lire la suite Moi sans Toi…

Davilia Involucrata (ou mon « arbre à mouchoirs »)…

C’est un arbre qui porte bien son nom, au printemps, ses fleurs ressemblent à de petits mouchoirs blancs posés ça et là sur ses longues branches brunes. Mon amoureux me l’avait offert, nous lui avions trouvé sa place juste en… Lire la suite Davilia Involucrata (ou mon « arbre à mouchoirs »)…

A en friser l’indécence…

Heureuse… À en friser l’indécence, heureuse, sans raison particulière et pour toutes celles du monde entier, parce qu’ici c’est encore la Paix, parce qu’ailleurs tant de malheurs… Simplement, sans ostentation, juste en respirant le bonheur qui me frôle à chaque… Lire la suite A en friser l’indécence…