A en friser l’indécence…

Heureuse… À en friser l’indécence, heureuse, sans raison particulière et pour toutes celles du monde entier, parce qu’ici c’est encore la Paix, parce qu’ailleurs tant de malheurs… Simplement, sans ostentation, juste en respirant le bonheur qui me frôle à chaque instant, en saisissant tous ceux qui passent à ma portée[…]

Julia….

Quelques heures d’impatience, où mon ventre s’est serré en pensant à celui de ta Maman d’où tu te frayais un chemin vers la grande aventure qu’est la vie, et enfin te voilà, Julia, ma petite fille toute neuve… Tu arrives toute dernière née d’une farandole de petits-enfants, mais  sois bien[…]

Oscapalarland…

Je trépigne, je trépigne, mes quatre loustics sont arrivés à la maison tandis que je suis assise derrière mon bureau à ne plus savoir comment faire pour oublier qu’ils sont si près, et moi si emberlificotée dans mes dossiers ! Je donnerais cher pour fermer la porte avant l’heure et[…]

Economies d’énergies…

Je ne veux plus gaspiller ni mon temps ni mon énergie… Pour des causes perdues, car si je n’ai pas passé l’âge des rêves, des envies et des désirs, je n’ai plus celui des utopies… Pour des gens inintéressants, à ce sujet, vous me permettrez d’avoir mes propres critères et de ne les[…]

Capucine en Juin…

Quel bonheur à chaque fois que la naissance de mes petits-enfants ! Je ne me lasse pas de cette attente faite de fébrilité et d’enchantement, de ces moments où à travers eux je me souviens de ce ravissement qui fut mien il y a longtemps, et de cette chance qui m’est offerte[…]