Comptines de Noël…

Joyeux Noël !

J’insiste sur l’adjectif « joyeux », réfléchissez, tout va bien, vous êtes saufs encore, vous allez pouvoir faire bombance au Réveillon et rentrer chez vous à point d’heure sans en rendre compte à la Nation… Comment ça, le coeur n’y est pas ? Je vous trouve bien grognons pour des gens que le Père Noël vient de doter d’un vaccin tout neuf à vous inoculer !

Vous ne voulez pas être vaccinés… Il n’y a pas si longtemps vous trouviez scandaleux que les labos soient si lents à le fabriquer ! Vous n’êtes jamais contents !

Ce virus ?? Il a été fabriqué exprès ? Ah bon, vous le pensez vraiment ?… Suis-je naïve ! J’hésite encore à vous croire… Quand même… Et le but ultime, ce serait ?

De nous soumettre davantage…

Les français ? Ce peuple ingouvernable qui conteste l’endroit et l’envers de tout !!!

Des moutons ! Mais pas vous, qui, sans jamais en vérifier sérieusement les sources, relayez partout vos informations de pacotille…

Ce vaccin va changer notre ADN et nous transformer en humanoïdes à la merci de Big Pharma et des gouvernements derrière lesquelles se cachent évidemment des Puissances Occultes elles mêmes manipulées pour mieux nous asservir…

Ça tombe sous le sens ! Comment n’y avais-je pas pensé plus tôt ?!!

C’est « l’ex mari de votre épicière dont le neveu a fait préparateur de croquettes pour tortue sans carapace qui vous l’a dit parce que depuis, une de ses vagues connaissances d’école très primaire a suivi une formation gratuite d’expert certifié en « je sais tout mais on vous dit rien » … Si vous le dites….

Liberté d’expression ?… En voilà une bien triste définition qui vous décharge de toute obligation…

Pourquoi cette mine de papier mâché ?… Oh pardon je n’avais pas vu que vous étiez masqué... Pour une fois que vous vous montrez discipliné… Ah ?… Vous en avez assez de porter ce truc qui vous empêche de respirer et noie vos lunettes de buées ?… Comment ça, « en plus ça sert à rien » ? C’est pas vous qui prêchiez la révolution quand on avait omis d’en commander ?… Vous êtes difficile à suivre…

Il ne fallait pas… ! Ou alors il aurait fallut … Paris n’est pas la France… Nos dirigeants décident à vue… C’est mieux qu’à l’aveugle, et maintenant que faudrait-il faire, puisque vous voilà expert, spécialiste en épidémiologie, virologue, coupeur de cheveux en quatre, que sais-je encore ?!!!

Pardon ?… Vous vous inquiétez pour nos libertés ?… Cependant, une dictature, comme vous y allez ! Vous devriez y aller voir de plus près, ou simplement taper Corée du Nord, Argentine, ou au hasard, Érythrée…

Bon, là, vous semblez rassurés, je vous vois les bras bien chargés, vous avez été drôlement gâtés ! Alors, ça s’est bien passé ? Vous étiez en tout petit comité… Retirés dans la cuisine tandis que vos enfants dînaient dans la salle à manger ?… Ah ah ah !!!! C’est drôlement bien joué le coup de la belle-mère qu’on veut pas contaminer !

Je vous taquine, mais, je trouve tellement dommage cette propension à tout compliquer ! Et même si vous déteniez une once de « vérité », pour quelques heures au moins, épargnez moi vos sempiternelles cabales, laissez vous simplement porter par la magie de l’instant présent. Si cette année fut parfois douloureuse, demain porte toujours en lui une possible amélioration, laissons une chance au bonheur… Tendrement, sincèrement, et de tout mon coeur, je vous souhaite à toutes et tous un Noël apaisé, à plus d’un titre exceptionnel, mais riche d’enseignements, dont peut-être l’essentiel pourrait se résumer en trois mots précieux…

CONFIANCE, PATIENCE ET SOLIDARITÉ.

Author: Mo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.