Ensemble vers 2015…

L’année doucement s’éteint sous les premiers flocons d’un hiver d’une douceur de printemps, le vent fait danser les sapins et promène les feuilles brunies de froid sur les chemins. Noël défunt rend le quartier morose, où sont donc partis les voisins ?… Reclus sans doute dans la chaleur précieuse de leurs foyers, à rêver à de meilleurs lendemains, comme chaque année les vœux de chacun en promettent…

J’ai gardé fermés deux ou trois volets, comme si ignorer les frimas pouvait réchauffer davantage ma demeure…

L’année nouvelle qui approche me fait déjà quelques jolies promesses auxquelles je veux bien volontiers croire, quand je n’en espère pas d’autres meilleures encore… Résolument optimiste vous-dis-je…

Je ne veux en aucun cas me conformer à certaines ambiances délétères qui me ferait me jeter sur le premier canapé venu, pour pleurer dans un oreiller sur tout ce qui m’aurait contrariée… Je veux chaque jour imprégner mes murs des musiques chères à mon cœur, les tapisser de tous mes petits bonheurs quotidiens, peindre mes plafonds de la tendresse et des amitiés qui m’entourent… Je veux pouvoir regarder le monde sans laisser le pire prendre le pas sur le meilleur. Je veux continuer de rêver, continuer d’avancer vers l’avenir, je veux l’imaginer non seulement possible, mais surtout améliorable, car chacun(e) d’entre nous a le pouvoir, si petit soit-il, d’en infléchir l’évolution, parfois l’inimaginable s’incline et devient possible juste parce qu’on aura été assez nombreux pour le vouloir très fort, et pour y avoir consacré les moyens nécessaires…

Comment concevoir Demain autrement qu’accueillant quand mes trois petits-enfants grandissent et s’apprêtent un jour pas si lointain que ça, à continuer de le construire, peut-être à le refaire, mieux que nous, à leur tour ?… Comment ne pas rêver d’Humanité « intelligente », enfin, raisonnable en tous cas, pour le leur laisser dans le meilleur état possible ?…

Alors, ne comptez pas sur moi pour me désoler de toutes les monstruosités de ce bas monde, elles ont hélas toujours existé, et n’ont jamais empêché la Beauté de subsister elle aussi. Point de guimauve dans ces lignes, mais de l’énergie positive, de la volonté, un fol espoir à partager ! Sur le quai, le train attend déjà ceux qui ont des envies de voyages, d’escapades, ceux qui ne s’encombreront pas des vieilles rengaines et de trop lourdes certitudes, dépêchez vous, il fermera la porte aux nez des grincheux et des Cassandre de tous genres !

C’est une année d’architectes que je vous souhaite, une année de créateurs, de bâtisseurs, une année de projets et d’énergies ! Mettez tout votre cœur à rendre possibles vos rêves et vos bonheurs ! L’année vous le rendra bien !

Belle et généreuse année à vous toutes et tous qui me faites l’amitié de partager mes mots… Joyeuse et courageuse année 2015  !

 

 

Author: Mo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.