Mon poussin a 3 ans !…

Oscar a trois ans !

C’était hier ce petit bout de rien du tout dans les bras d’un Papa et d’une Maman tout étonnés qu’un petit ventre rond ait pu fabriquer autant d’émotions !

Trois ans c’est pas grand chose, et pourtant c’est déjà plein de jolis souvenirs, plein d’éclats de rire, plein de petits bonheurs partagés en famille… Ce sont des gazouillis qui prennent forme et deviennent des mots, des petites phrases, des réflexions pleines de bon sens, de celles qui mériteraient de figurer dans Wikipédia, ou de celles qui lui seront resservies quand il fêtera ses dix huit ans avec sa petite amie… !

C’est une bouille ronde qui déjà ne doute de rien, en tous cas pas de l’amour dont il est partout entouré ! Un cheveu blond comme l’était il y a longtemps celui de son papa qui, depuis en perdu quelques uns… C’est qu’un bébé, ça donne le genre de souci qu’on n’a jamais avant d’être parents… On ne sait pas les nuits en pointillés, les inquiétudes à fleurs de thermomètre, le trouillomètre à zéro quand l’objet de toutes nos attentions décide de faire l’intéressant !…

Oscar a trois ans et plein de malice dans les yeux, une grand-maman qui, pour en parler, inventerait des mots pour qu’ils lui aillent comme un gant, Oscar a trois ans et une armoire à secrets qui à chaque fois qu’il arrive, lui réserve des surprises ! C’est que chez les grand-mères, rien ne se passe comme ailleurs… On peut manger du gruyère aux pâtes, avoir du chocolat avant de dîner, découvrir que son papa eu un jour trois ans lui aussi, (si, si, c’est vrai, Oscar a vu des photos…), avoir des permissions insensées, aller se coucher à point d’heure après qu’on ait lu des dizaines d’histoires à dormir debout !…

Oscar a de la chance, il peut fêter son anniversaire plein de fois ! Les kilomètres ont bon dos, ses bougies, il les souffle chez Mamy à Epinal, chez Papy à Rennes, avec Papa et Maman à Saint-Etienne de Montluc, à l’école, et si vous avez une autre idée encore, Oscar l’étudiera avec attention ! Oscar est ravi d’avoir trois ans, depuis le temps qu’on lui dit qu’il est grand !!!

Cependant, mon Poussin, profite donc bien de ces trois petites années, tu n’es en fait encore qu’un grand bébé, au diable les responsabilités, tu as beau être l’aîné, l’exemple, c’est d’abord à nous de te le donner !

Joue nous donc de la « batterie », fais des « vroums vroum » avec tes camions de pompiers et tes pelleteuses ! Pique les jouets de Capucine et fais toi pardonner en lui prêtant ton doudou, invente nous encore de tes mots qui nous font pleurer de rire, et fais nous tes petits yeux canailles quand tu aimerais bien nous attendrir, nous on n’attend que ça, tes yeux de fripouille, Oscar, tu n’as que trois ans mon Poussin !!!…

 

A Oscar, mon Poussin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *