Comme qui dirait « gendre et bru »…

Mon fils a bon goût !

C’est définitivement une affaire entendue !

Qu’on ne vienne pas me seriner de ces sempiternelles histoires  où il est question de marâtre et de bru échevelées en sempiternelles querelles ! Ma jolie-fille à moi n’a rien d’une chipie, et je ne crois pas être une mégère…

Et que voulez-vous, trouver dans sa boite aux lettres, comme ça, sans raison, une énorme boîte de pâtisseries tunisiennes de la Grande Maison Masmoudi, ça a de quoi amadouer la plus acariâtre des belle-mère… Non, je vous arrête tout de suite, toute banquière avisée qu’elle est, elle n’a pris aucun intérêt chez Testut, elle veut juste me faire plaisir ! Alors je ne boude pas le mien, chaque bouchée sucrée à la saveur de leur tendre alliance…

Elle me téléphone parfois, pour rien, juste pour papoter, et quand Oscar du haut de ses 14 mois entreprend de grands discours onomatopéiques pour me raconter combien sa vie est compliquée entre crèche et goûter, compotes et gâteaux au chocolat, ben nous deux, on en est drôlement fières de notre bout de chou choupinou !

Mon fils à moi a très bon goût. Point, c’est comme ça et je ne boude pas ma chance !

J’ai un joli-fils aussi, il préférerait sans doute que je dise, un Fabian tout simplement. Il n’est pas mal non plus, avec ses sourires en coin et son humour degré Himalaya… Pis alors, je l’impressionne, vous imaginez pas comme !… J’en conclus que je dois pas faire mon âge vu qu’il me cause pas « ampoulé »… Pis quand je le vois tenir Mini Lice dans ses grands bras de nouveau Papa, je me dis que toute cette tendresse dans ses yeux ne peut qu’augurer du bonheur de ma fille, qui, du coup, elle aussi me semble avoir eu très bon goût…

Alors…

Alors moi, ça me ravit tous ces enfants qui m’arrivent tous finis,  que j’ai même pas eu à fabriquer !!! Dix-huit mois de gagnés ! Que voulez-vous, je ne peux m’empêcher de m’y attacher quand je vois les « vrais miens » roucouler de bonheur, quand plein de nouveaux bébés au fil des mois viennent agrandir en douceur la famille… Je me dis que vieillir a du bon quand on y gagne autant de gentillesse et d’harmonie.

 

A Chloé et Fabian , mes deux enfants de « cœur » de plus…

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *