Colère…

Assez ! Je le vois bien que je suis en colère…

Ce n’est pas la peine de me parler, je ne veux rien entendre, fichez moi la paix !

J’ai le droit d’être en colère même si ça ne sert à rien, même si c’est aussi contre moi que je suis fâchée…

Taisez-vous !  Taisez-vous !

Pourquoi voulez-vous absolument me donner un avis qui ne m’ intéresse pas ?

Je suis furieuse ! Tout m’ exaspère ! L’ impatience me ronge, pourquoi tout me semble t’ il engourdi, comme si le monde entier s’était ligué contre moi pour m’empêcher d’avancer !

Vous ne voyez pas que j’ ai du chagrin ?

Et moi, aujourd’ hui, le chagrin, ça me met en colère !

Non, je ne vous dirai pas pourquoi, ça ne regarde que moi, et d’ailleurs, personne ne pourrait le comprendre ! Vous m’ennuyez avec vos questions et votre regard réprobateur !

Ah… Et puis n’essayez pas de me consoler, je n’ai pas envie d’être consolée, je réclame le droit d’être énervée, et peut-être de pleurer sans qu’aussitôt on me tende un mouchoir ! Les gens sont terribles de toujours se mêler de ce qui ne les regarde pas !

Partez, et arrêtez de me regarder comme ça ! Est-ce que je vous regarde, moi ?

Et finissez de me dire que je ne suis pas gentille ! Je suis désagréable, et tout à fait capable de devenir pire…

Oui je suis égoïste ! Et que ça fait du bien de ne penser qu’à soi ! Parfaitement, et je n’ai pas du tout l’ intention de changer d’opinion, en tous cas pas pour le moment !

Ne prenez pas cet air de désolation, épargnez moi vos leçons de morale, de toutes façons je ne vous entends  pas !

Comment ça, c’est le chagrin qui me rend comme ça ?

Non mais vous ne savez plus quoi inventer ! Ne cherchez donc pas à tout expliquer, je déteste qu’on me comprenne,  surtout là, maintenant ! Laissez moi tranquille, je suis méchante et bien décidée à le rester un moment, histoire de décourager les empêcheurs de tourner tranquillement en rond !

Qu’est-ce que ça peut bien vous faire ? Cessez de vous occuper de moi ! Est-ce que je vous parle, moi ?

Je veux juste qu’on me laisse être en colère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *