Médiocrité…

Ou comment certains se réapproprient l’histoire afin d’éviter d’avoir trop d’état d’âme…

L’originale n’étant pas très flatteuse à leur égard, il leur apparaît sans doute plus simple de l’écrire d’une autre manière, d’y ajouter ça et là quelques touches personnelles qui la rende crédible par quiconque n’a pas entendu la première. Puis le temps passant, à force de chercher à en convaincre les autres, l’ invention leur paraît tellement plus plausible que la version avérée que ces menteurs finissent par eux-mêmes y croire, s’offusquant à l’idée que leur interprétation puisse être contredite !

Si certains sujets n’étaient pas si graves, si certains chagrins n’étaient pas si lourds, on pourrait sourire de cette  facilité choisie pour s’éviter d’avoir des remords…

 Hélas, certaines histoires ne supportent pas le plagiat, d’autant qu’il n’a rien de ludique mais qu’il n’est qu’une imposture !

Ces gens là en oublient leur devoir de mémoire puisqu’ils le travestissent pour s’y vautrer plus confortablement…

Faute d’avoir le cran de se regarder dans une glace, ils préfèrent se voiler la face et en vouloir à ceux qui les ont mis devant leur médiocrité. Bêtise et méchanceté vont le plus souvent de paire, les dissocier relève de l’utopie.

S’il est souvent impossible de rester de marbre devant leurs mensonges, chercher à les confondre est vain…

Si par malheur il doit encore m’arriver de croiser de ces médisants plein d’aigreur, d’avance je me fais la promesse de ne plus jamais perdre d’énergie à rétablir une vérité qu’ils n’ont pas le courage d’affronter.

Alors, si en lisant ces lignes vous vous sentez visés, relisez les si vous avez un doute, mais je vous confirme que c’est bien de vous dont je me suis inspirée, et soyez certains que depuis longtemps déjà je vous ai oublié !…

Author: Mo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.