Le bonheur…

Ca tient à tant et à si peu… A Juin qui jusqu’ici hésitant, frileusement  pelotonné sous un édredon de nuages, s’amusait à déposer des gilets sur nos tenues d’été… A ce bout de tissu retrouvé au fond d’un tiroir qu’en deux coups de ciseaux et trois points de fil blanc j’aurais bientôt transformé[…]

Lire la suite →