Panda….

Affalé au milieu d’un sentier, le poil tout mouillé d’une pluie nocturne aussi violente que la vue de son œil gauche arraché, il gisait là, abandonné puisque borgne il n’attendrissait plus le gamin qui l’avait gagné contre quelque ticket à la fête foraine d’à côté. De loin, je n’avais d’abord[…]

Lire la suite →

Trois jours…

Trois longues journées d’apnée, où le temps suspendu à un diagnostic vous dicte son rythme et pèse des tonnes… Où plus rien n’a d’importance puisque plus rien ne semble avoir d’avenir… Où les priorités se redéfinissent en fonction de sa capacité à maîtriser l’état de son moral, qui oscille entre[…]

Lire la suite →