Tapis rouge…

Moi je ne descendrai jamais l’escalier au tapis rouge, mais chaque matin frileux où je pars promener mon petit chien, devant moi la forêt déroule son sentier de feuilles rousses et givrées dont les craquements cristallins sont les plus belles… Lire la suite Tapis rouge…

Bougeotte…

Une boite en métal a pris la poudre d’escampette pour une ile où le soleil a sa place en hiver. L’air plus doux sent bon le maquis, la mer et les amis. Pas de première jeunesse et fort prudente, elle… Lire la suite Bougeotte…

« Dé-coration »…

Comme le Père Noël semblait avoir définitivement quitté nos contrées, je me suis dit qu’il était temps de me défaire de mon sapin qui trônait depuis des semaines au coin de la cheminée. C’est une décision qu’on prend le coeur… Lire la suite « Dé-coration »…

A petits pas en Janvier…

Ce matin l’horizon s’étend devant moi comme un champ immense de possibles, que ferai-je de ces douze mois à venir, sans en gâcher aucun ni les user trop vite ? J’aime ces commencements qui éclairent de projets mes lendemains. Et… Lire la suite A petits pas en Janvier…

J moins quelques heures…

Qui s’en va aime être regretté un tant soit peu… Cette année presque défunte n’y déroge pas qui nous inonde depuis ce dernier matin d’un soleil presque printanier après que l’horizon de la semaine se fut borné au grillage du… Lire la suite J moins quelques heures…

Trêve des confiseurs…

J’ai retrouvé mon « cocon protecteur » après quelques jours emprunts d’amour et de tendresse auprès de mes enfants, de près ou de plus loin, ils sont ma chance et ma force, les élans affectueux de mes petites-filles, ceux de mes trois… Lire la suite Trêve des confiseurs…

S’aimer encore…

« Les chants de Noël ont été inventés pour faire peser davantage la solitude sur les épaules des esseulés »… lui dit elle. « Tu exagères » lui répondit-il en souriant, « bien au contraire, ils adoucissent le quotidien à l’approche d’une nuit particulière, ils… Lire la suite S’aimer encore…

Regards…

Suivie pas à pas, surveillée au détour d’un couloir, épiée, interrogée, morigénée d’une prunelle courroucée, réconfortée d’une douce bienveillance, ou simplement ignorée… Peintures et statues posent sur moi leurs regards singuliers et ciselés par les années écoulées, si la pierre… Lire la suite Regards…

Moi et les « autres »…

Je m’étonne souvent qu’on puisse se demander pourquoi les choses nous arrivent « à nous ». Entendre par « choses » les épreuves plus ou moins difficiles que nous aurons à traverser au cours d’une vie. La question se posant moins quand il s’agit… Lire la suite Moi et les « autres »…

Neige…

Une visite espérée a renoncé devant l’épais rideau blanc que Dame Nature a tiré sur cet ultime dimanche de Novembre. Est-ce la neige habillant les sapins alentours qui me rappelant les hivers d’antan et les Noëls blancs ?… J’ai ouvert… Lire la suite Neige…

Rose savoyard…

Le soleil de Novembre, en s’inclinant devant Dame Lune, n’a plus l’ardeur d’un Juillet enflammé, il s’agenouille modestement devant l’écharpe de nuages qui enveloppe les monts environnants en leur conservant encore le peu de chaleur d’une journée d’automne. Les feuillages… Lire la suite Rose savoyard…

Capuchon de pluie…

Une petite dame en imperméable avait déplié sur ses cheveux un capuchon en plastique transparent, « ainsi », devait elle penser, « la pluie ne ruinera pas ma mise en plis, j’ai patienté un si long moment toute en bigoudis serrés que j’en… Lire la suite Capuchon de pluie…

Avez-vous donc une âme ?…

Novembre l’impudique a terminé de dévêtir les arbres, leurs branches sombres se dessinent comme un trait bientôt tiré sur l’automne. Le jardin a renoncé, les feuilles rousses à terre en tapissent l’herbe et les allées. Pas un souffle pour les… Lire la suite Avez-vous donc une âme ?…

Un automne encore…

La lumière d’octobre a les mêmes reflets que les couleurs automnales des feuilles jaunissantes. On ne peut cependant se méprendre sur l’éclat de cette dorure flamboyante qui annonce les froidures à venir. La nature épuisée trouve dans le vent qui… Lire la suite Un automne encore…

Zone de confort…

Les années sèment derrière elles ceux qui ont avant nous succombé. Plus nous vieillissons, plus nous assistons impuissants aux départs de ceux qui furent longtemps un cadre familial ou sociétal. Progressivement nous sommes devenus à notre insu celui de nos… Lire la suite Zone de confort…