Capuchon de pluie…

Une petite dame en imperméable avait déplié sur ses cheveux un capuchon en plastique transparent, « ainsi », devait elle penser, « la pluie ne ruinera pas ma mise en plis, j’ai patienté un si long moment toute en bigoudis serrés que j’en ai pris une migraine, cette averse là, je vous le dis, ne m’aura pas ! J’ai toujours dans mon sac en lézard, un coqueluchon plissé en cas d’ondée, très facile à ranger dans son étui, prévoyante je suis, jamais je ne l’oublie ».

« Ma coiffeuse attentive a fait comme je le lui ai demandé, elle a méticuleusement disposé mes boucles tout autour de mon visage sobrement maquillé, à mon âge un peu de rose aux lèvres ne nuit pas, mes sourcils que la mode de ces années là exigeait outrageusement épilés sont depuis des lustres soigneusement dessinés au crayon noir, c’est absolument indispensable pour souligner mon regard, que j’ai encore, quoiqu’on en dise, pétillant tant qu’on ne me contrarie pas ».

Une petite dame en imperméable se hâte en contournant les flaques, elle doit encore passer chez l’épicier acheter de quoi faire le diner, chez eux rien n’est jamais improvisé, elle estime que tout est une question de principe et d’organisation, à la maison chacun doit savoir tenir son rôle, les élucubrations de Mai 68 n’ont pas franchi les murs de leur pavillon coquet.

Mais après tout qu’en savez-vous ? Ce capuchon n’est pas si transparent, cette petite dame n’est peut-être pas celle qu’on croit… Qui vous dit qu’elle n’a pas tout simplement oublié son parapluie et qu’elle n’est pas très contrariée d’avoir dû écraser sa mise en plis sous cet horrible bout de plastique plissé ?… Elle marche à petits pas pressés, certes, et ses souliers vernis semblent aussi raides que son casque laqué, mais c’est juste qu’elle s’est faite belle pour un rendez-vous qu’elle a accepté. D’ailleurs, cette petite dame bien coiffée n’est peut-être qu’une dévergondée, sa jupe toute en godets, est un peu trop courte pour son âge, elle ne couvre pas ses genoux potelés !

Il ne faut pas se fier aux apparences, cette pauvre petite dame n’a pas l’air si futée, je parierais qu’elle n’avait que ce capuchon là à se mettre sur ses cheveux permanentés, elle court vite car elle déteste avoir les cheveux mouillés, à peine arrivée elle s’en débarrassera car il est troué.

D’ailleurs il parait que cette petite dame rondelette aux boucles amidonnées se fiche pas mal de ce qu’on pourrait déduire de sa capuche plissée ! L’habit ne faisant pas le moine, elle s’amuse à la porter quand il pleut pour exciter la curiosité de ceux qui avaient complétement oublié qu’il avait existé jadis de laids capuchons en plastique tout en plis bien pratiques pour éviter d’être décoiffée !

Author: Mo

2 thoughts on “Capuchon de pluie…

  1. Portrait bien charmant de cette petite dame espiègle (et aux genoux potelés et découverts !) coiffée d’une mise en plis plastifiée !
    Sous la pluie, un savant retirait son chapeau systématiquement. Il avait observé que ses cheveux séchaient plus rapidement que le feutre de son couvre-chef. Mais c’est parce qu’il n’avait pas de mise en plis à protéger, sûrement !
    Le nom de ce savant ? Albert Einstein.
    Finalement, le parapluie, c’est mieux, non ?
    Amitiés.
    A.

    1. Bonjour Alain, Merci de votre fidélité, et de votre message, je rentre de Savoie où j’ai passé presque trois semaines auprès de mes enfants. J’espère que tout va bien de votre côté, au plaisir de vous croiser quand vous passerez à Nancy. Belle journée.
      Monique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.