J’veux d’la joie !…

Je veux du bonheur ! Des sensations de plénitude, des élans du coeur, des cris de joie, d’étonnements et de bonne humeur ! La vie est trop courte pour freiner l’envie d’être heureux ! Chaque minute a son quotient de douceur, ouvrez votre esprit à la possibilité d’un miracle, ce qu’on désire au plus profond de soi est réalisable !

Offrez moi des sourires, des projets sur l’avenir, des baisers rien que pour le plaisir, je veux des éclats de rire, surtout quand il vous vient à l’esprit que tout est difficile. Dansez claudicants, chantez d’une voix de fausset, la vie est remplie de joies bien cachées derrière nos labyrinthes de complexités, je veux croire aux désirs, aux joies simples, aux ravissements inespérés, aux coups de théâtre, aux destinées qu’on peut inverser !

Soyez enjoués, dites vous bien que chaque chagrin est une marche d’escalier à ne pas louper, il vous emporte là où vous n’auriez pas imaginé aller, parce que bien installé, vous vous reposiez sur vos lauriers… Il faut bouger, penser, méditer, s’amuser, rebondir et faire selon votre bon plaisir ! La vie est un jeu où vous avez toujours la main pour peu que vous en acceptiez toutes les jolies aubaines…

Ceux qu’on aime sont des trampolines, ils nous donnent l’élan qui nous propulsera au sommet de nos audaces, chaque petit plaisir vous mène à davantage, et c’est en bouquet qu’un jour vous recevrez ce que chaque jour vous avez semé.

Prenez moi dans vos bras, dites moi que vous trouvez la vie belle, vos tristesses sont les miennes, que croyez vous qu’on puisse faire sauf les accueillir sans aussitôt, appliquer la loi du Talion ?… Le Temps se charge de rendre la pareille à ceux qui vous ont fait souffrir, nul besoin de s’y appesantir…

Et quand même vous auriez ce besoin de les maudire, auparavant, prenez juste le temps de vous apaiser en contemplant ce que vos jours comptent d’enchantements et d’agréments… Laissez derrière vous vos malheurs, vos déceptions et vos crèves-cœur, demain est un autre jour plein des promesses auxquelles vous aurez cru pour qu’à la fin vous soyez pleinement satisfaits…

Author: Mo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.