Armand…

Un bout d’zan a décidé que l’heure était arrivée de pointer le bout de son nez, qu’importe la canicule, il était trop impatient de découvrir son petit monde et de faire enfin connaissance d’Oscar et de Capucine dont il sentait les petites menottes se poser sur le ventre de sa Maman comme autant de promesses de câlins quand il serait enfin parmi eux…

Armand, petit bout d’chou blotti contre sa douce Maman, découvre les yeux encore fermés toute la tendresse d’une famille unie qui l’a désiré, espéré, attendu, et qui, ce quatre Juillet, l’accueille avec tant de bonheur…

Petit Armand, il te faut savoir que ta naissance est pareillement chargée d’émotion que celles de tes ainés… Mamimo elle aussi t’attendait, et quand l’annonce de ta venue me fut faite, c’est avec autant de bonheur et d’attendrissement que je suis devenue mamie pour la quatrième fois, quatre galons, me voici devenue Commandant(e) ! Commandante ? Certes, puisque je vais « commander » tendrement ma troupe de joyeux petits loustics, avec pour simple et seule mission celle de les aimer très fort, ce qui est tout à fait dans mes cordes, et pour tout dire, déjà accompli !…

Armand, tu as beaucoup de chance tu sais, ton Papa et ta Maman ont préparé pour toi, comme pour Oscar et Capucine, un petit cocon d’amour où tu vas pouvoir grandir paisiblement. C’est important tu sais, d’être aimé, ça donne des ailes, l’Amour contient tous les ingrédients dont tu auras besoin pour devenir un grand garçon. Tu vas pouvoir puiser dans ce douillet bercail de quoi t’épanouir, tu seras entouré, choyé, et tu vas pousser comme un champignon !

Je compte les jours, deux longues journées encore, avant de sauter dans ma voiture pour traverser la France et venir faire ta connaissance ! Il me tarde d’enfin te prendre dans mes bras et de te dire combien la vie est belle !

Tu feras le constat comme nous tous, que rien en ce bas monde n’est facile… Mais je te l’assure, quelque soient les difficultés que tu rencontreras, de tes premiers pas hésitants, en passant par l’orthographe et le calcul, tes premiers chagrins d’amour, et peut-être d’autres embûches moins rigolotes, je t’apprendrai à n’en retenir qu’un utile apprentissage. N’oublies jamais que tout ce qui nous arrive contient une énergie positive, qui, si tu sais la trouver au cœur d’un chagrin, d’une déception, d’une contrariété, te donnera une force supplémentaire et bénéfique.

Et le plus longtemps possible, Mamie sera là, pour t’inciter à voir le bon côté des choses, pour t’écouter et répondre autant que possible à tes interrogations, pour respecter tes confidences, et surtout, surtout, pour s’amuser, pour faire presque toutes les choses que Papa et Maman n’autorisent pas, comme manger une glace à la place d’une soupe au potiron, faire plus de tours de manège que prévu, se coucher un peu trop tard… Et puis toi aussi, quand tu viendras chez moi, tu découvriras « l’Armoire à secrets »… Je ne t’en dis pas davantage, Oscar et Capucine, ta petite cousine Alice sauront t’en parler… Cette armoire a des pouvoirs magiques qui n’ont pas fini de t’étonner…

Petit Ange, je suis bien contente que tu sois arrivé, vite, je boucle ma valise et j’arrive !!!…

Pour Armand, mon tout nouveau petit loustic né samedi 4 Juillet 2015…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *