Une gorgée de bière…

Il a le regard d’un cocker qu’on aurait battu…

Il est parmi nous, mais il s’absente, ses pensées s’envolent loin du brouhaha des tables installées sous le chapiteau du restaurant, il ne prend pas part à nos conversations, ou bien y participe avec un tel décalage que si quelques mots s’échappent de ses lèvres, nous peinons à les comprendre… Alors il sourit à la ronde et boit une gorgée de bière…

Sa barbe de trois ou quatre jours lui siérait plutôt bien si elle n’accompagnait ses traits tirés par une lassitude nouvelle. Lui si prolixe jadis, se contente d’un silence souriant tout en finissant de vider son verre…

Sa fille assise en face a pour lui a l’attention d’une mère affligée et cependant déjà prête à tous les pardons… Une tristesse insoutenable inonde ses yeux tandis qu’il réclame un autre demi…

Il y a longtemps qu’il ne s’ennuie plus nulle part, l’alcool est de meilleure compagnie qu’aucun de ses amis ici réunis… Il n’a plus d’intérêt pour grand chose, plus aucune contrariété ne le fait s’emporter, tel un automate il boit tranquillement son verre…

Une énième chope lui est servie, la première gorgée de bière mouille son gosier et ravit son palais tandis qu’il lèche ses lèvres maquillées d’un reste de mousse blanche… Seul l’alcool a encore le pouvoir de dessiner ce sourire assouvi et ravi à celui qui désormais n’en demande pas davantage…

Prenez garde à ne trop vous moquer de ceux qui sont dans l’excès, car…

« Un alcoolique, c’est quelqu’un que vous n’aimez pas et qui boit autant que vous ! »

De Coluche dans « L’horreur est humaine »…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *