Son bouquet…

Il est enfin arrivé, il est là, dans l’entrée, avec son bouquet… Il le tient nonchalemment du bout d’une main,derrière lui, comme ça, mine de rien,  me le donne en m’embrassant, « tiens, j’ai trouvé ça » me dit-il presqu’en bougonnant… Il est comme ça l’homme du reste de ma vie, il n’est pas trop à l’aise avec les déclarations, alors, ses mots d’amour il les garde bien au chaud dans son coeur, mais à moi, il me suffit d’un regard pour les lire et me sentir rassurée…  L’autre soir, il avait mis tous ses « je t’aime » dans un bouquet. Un énorme bouquet de roses bigarrées, comme celles qui s’appuyaient sur le mur du jardin de ma grand-mère : de magnifiques fleurs aux pétales fermes et ourlés d’un trait de couleur plus foncé. Elles sentaient bon la douceur des soirs d’été, depuis quelques jours, toutes baignées dans l’eau claire d’un vase, elles n’en finissent pas de s’ouvrir et de me livrer de doux secrets…

Ce que nous partageons tous deux en porte les couleurs et la fragance, je voudrais tant savoir lui dire combien ses fleurs me font plaisir, curieusement, moi si prolixe,  parfois tant de bonheur me laisse muette, je regarde ses fleurs et je ne sais plus quoi dire, tant les mots me semblent chiches à traduire mon ravissement…

 

A JC