A en friser l’indécence…

Heureuse… À en friser l’indécence, heureuse, sans raison particulière et pour toutes celles du monde entier, parce qu’ici c’est encore la Paix, parce qu’ailleurs tant de malheurs… Simplement, sans ostentation, juste en respirant le bonheur qui me frôle à chaque instant, en saisissant tous ceux qui passent à ma portée[…]

Fragile…

Pourquoi tant d’apitoiement pour prendre de mes nouvelles ? Ai-je à  ce point l’air d’avoir besoin qu’on me plaigne ? A moins que ce ne soit pour vous une déception que de me voir aller si bien ? Quel est cet étonnement que je lis sur votre visage tandis que[…]