Tse tse tse…

Valérie, vous  qui sembliez tant souffrir de l’image qu’unanimement, ou presque, la presse vous prêtait, et qui réclamiez haut et fort le droit à “une vie privée” (ce qui, dans ce qui a failli être votre fonction, n’est guère envisageable, ou si peu…) dans quelle galère cette fois-ci encore vous[…]

L’Egaré

Je l’ai vu s’accroupir et glisser par terre, appuyer son dos voûté contre un des piliers de pierre taillée qui soutient les arcades de la Place des Vosges. Le visage fatigué, ridé bien plus que ne le méritait son âge, hérissé d’une barbe sombre et mal taillée, le regard égaré, cherchant[…]

Le Marionnettiste

Du panier en osier tressé a jailli un tout petit être tout de noir habillé, le museau tout plissé, brandissant un balai de paille d’une main assurée. Il époussetait le bord du panier avec un air affairé, de temps à  autre relevant le visage et nous observant d’un regard étonné.[…]