Quand monte ma colère…

« La misère poursuit implacablement et minutieusement l’altruisme et les plus gentilles initiatives sont impitoyablement châtiées. » Voyage au bout de la nuit » de Louis Ferdinand Céline. —————————————————————————————————————————————————————————————————- Elle me submerge comme la déferlante dévore la plage quand la tempête gronde… Ma colère… Tout mon corps tremble d’une rage que je peine[…]

Lire la suite →

Marraine…

S’endormir enfin, oublier son chagrin jusqu’au petit matin… Impossible sommeil quand, tapi au creux de mon cœur une tristesse insomniaque taraude ma nuit… A peine éveillée d’un assoupissement éphémère, convertir l’oubli provisoire en prise de conscience brutale et impitoyable, « tu es morte » ! Ne presque pas pouvoir s’en désoler, sauf[…]

Lire la suite →

Colère…

Assez ! Je le vois bien que je suis en colère… Ce n’est pas la peine de me parler, je ne veux rien entendre, fichez moi la paix ! J’ai le droit d’être en colère même si ça ne sert à rien, même si c’est aussi contre moi que je[…]

Lire la suite →